• Accueil
  • Paul Arcand: « Discours optimiste en public, mais... »
Revue de presse

Paul Arcand: « Discours optimiste en public, mais... »

Paul Arcand: « Discours optimiste en public, mais... »
Paul Arcand
98.5

Après la première véritable tempête de l'hiver, le retour en classes en présentiel des jeunes élèves revient au coeur de l'actualité au Québec.

« On le sait qu'il y aura rupture de services et on demandera aux parents de faire preuve d'ouverture », souliganit Paul Arcand, mardi matin.

Un plan pour les hôpitaux 

Alors qu'on constate «un discours assez optimiste et positif» du premier ministre François Legault disant qu'on a atteint un certain sommet laissant entrevoir des jours meilleurs, Radio-Canada donne au même moment un plan qui est en développement pour les hôpitaux du Québec. 

« On a un discours optimiste en public, mais dans les corridors, ce n'est pas tout à fait le même scénario », résumait Paul Arcand dans sa revue de presse.

« Ça se discute et c'est comme pour demain. On n'est pas dans des plans pour les prochaines semaines, c'est plutôt du court terme. Soignez les gens avec peut-être une intensité plus basse, voir plus de patients, mais moins intense. Revoir certaines pratiques médicales: la fréquence et la pertinence de certains tests: ça veut dire offrir à des gens dont on regarde le profil: on vous envoie en soins palliatifs, c'est tout ce qu'on peut faire pour vous. Et ça s'ajoute au délestage... »  

Le plan

Radio-Canada donne 4 principes dans ce guide on devra apprendre à vivre avec le virus dans les hôpitaux.

  • Ne plus mettre tous les efforts pour empêcher l'intrusion du virus à l'hôpital et accepter les risques
  • Freiner les entréees de patients et accélérer les sorties
  • Familles appelées à contribuer aux soins à l'hôpital ou prendre le parent en charge
  • Redéfinir la qualité minimale de soins

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Musique
En ondes jusqu’à 00:00
En direct
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.