• Accueil
  • «Je refuserai toujours de nommer le nom du tueur» -Patrick Lagacé
Édito de Patrick Lagacé | 32 ans de Polytechnique

«Je refuserai toujours de nommer le nom du tueur» -Patrick Lagacé

«Je refuserai toujours de nommer le nom du tueur» -Patrick Lagacé
Crédit photo: 98.5

Dans son éditorial du 6 décembre 2021, 32e année du triste anniversaire de la tuerie de Polytechnique, Patrick Lagacé est revenu sur les incidents en 1989 causant la mort de 14 femmes.

D'ailleurs, il mentionne que dans la dernière année, il aurait eu présumément 18 féminicides, soit quatre femmes de plus que la tuerie de 1989, puisque l'enquête ou le procès n'est pas encore terminé.

Après avoir nommé les 14 victimes, l'animateur a ajouté ne jamais vouloir nommer le nom de celui qui a été à l'origine de cette tuerie.

 

«Chaque année, on commémore le 6 décembre 1989. Chaque année, c'est important de le faire, parce que le mal de l'attentat anti-féministe de 1989, la haine des femmes, existe encore. Chaque année, le 6 décembre, on se souvient de Poly. Chaque année, on dit et il faut redire le nom des 14 victimes. Les voici: Geneviève Bergeron, Hélène Colgan, Nathalie Croteau, Barbara Daigneault, Anne-Marie Edward, Maud Haviernick, Barbara Klucznik-Widajewicz, Maryse Laganière, Maryse Leclair, Anne-Marie Lemay, Sonia Pelletier, Michèle Richard, Annie St-Arneault et Annie Turcotte. Quant au tueur, personnellement, je ne dis jamais son nom. C'est le tueur, c'est l'auteur de l'attentat. Le salaud. Le loser. C'est tout ce que je dis à son propos. [...] Je veux pas donner de lumière parce que juste nommer son nom, c'est lui concéder une part de lumière et je refuse de faire ça.»

Musique
En direct de 03:00 à 07:00
0
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.