• Accueil
  • Inconcevable: «Il m'a rué de coups de poings, rendu à l'hôpital, il riait»
Cinq policiers du SPVQ suspendus

Inconcevable: «Il m'a rué de coups de poings, rendu à l'hôpital, il riait»

Inconcevable: «Il m'a rué de coups de poings, rendu à l'hôpital, il riait»
Cogeco Média

Même si l'arrestation musclée de samedi dernier fait l'objet d'une enquête, la présidente de la Fraternité des policiers et policières de la ville de Québec tentait d'expliquer la position du SPVQ, mercredi matin, au micro de Paul Arcand.

Les témoignages des victimes font bien mal paraître le service et les agissements des policiers ont déjà mené à la suspension de cinq d'entre eux.

On apprend aussi qu'une autre intervention musclée s’est aussi déroulée dans la même soirée du 26 novembre, dans un établissement licencié.

Trois des cinq policiers étaient présents à ces deux événements.

Une victime cette nuit-là, Jean-Philippe St-Laurent, prétend qu'il n'a rien à se reprocher.

« J'ai dit: Vous n'avez pas le droit de nous arrêter. Il m'a sauté dessus. C'est là qui m'a pris, il m'a garroché dans la vitre, partout, c'est là qu'il m'a rué de coups de poings. Rendu à l'hôpital, il riait de moi, il me traitait de sans-génie, de colon. Il disait: la soirée commence bien. »

Quart de nuit
En direct de 00:00 à 03:00
0
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.