• Accueil
  • Fernande Donaldson, 84 ans, a écrit à François Legault
De nombreux aînés en situation de pauvreté

Fernande Donaldson, 84 ans, a écrit à François Legault

Fernande Donaldson, 84 ans, a écrit à François Legault
Getty Images/ E+/krystiannawrocki

Alors que François Legault a affirmé à maintes reprises qu’il allait aider les aînés, Fernande Donaldson lui a écrit pour lui demander de tenir sa promesse. 

La hausse vertigineuse de l’Indice des prix à la consommation affecte grandement les aînés québécois.

Plus de 30% d’entre eux ne reçoivent que les prestations de la Sécurité de la vieillesse et le Supplément de revenu garanti, ce qui représente un revenu annuel de 19 000$, soit un revenu sous le seuil de la pauvreté.

C’est le cas de Fernande Donaldson. L’aînée de 84 ans a récemment écrit à François Legault pour dénoncer la situation financière précaire de nombreuses personnes âgées et lui demander de tenir sa promesse de les aider. 

Voici un extrait de sa lettre : 

«Très honorable premier ministre François Legault. Je suis une vieille femme de 84 ans, je demeure dans mon logement et je voudrais y rester. Je suis en bonne forme. Monétairement, je n’arrive plus à cause de l’inflation. Avec un salaire de 20 000 par an, je survis. Et je ne suis pas la seule. Il est impossible pour les personnes âgées de marcher pour se faire entendre et beaucoup de ces gens qui ont travaillé plusieurs années sans fonds de pension. C’est très triste de vivre dans cette situation de pauvreté et de désespoir. M. le premier ministre, vous avez dit à plusieurs reprises que vous alliez aider les aînés, mais nous ne savons pas quand votre rêve va se réaliser. Nous avons confiance que cette aide va nous parvenir pour que nous puissions vivre mieux et plus heureux, et ce, grâce à vous. Merci de me lire» 

Pas seulement 100$ par mois

En entrevue avec Bernard Drainville, elle a indiqué qu’une augmentation de 100 dollars par mois ne serait pas suffisante, comme le suggérait l'animateur. 

«100 piastres de plus par mois? C’est ridicule. Que voulez-vous qu’on fasse? Ça ne vaut pas la peine de se mettre au blanc pour ça. On se prive déjà. J’aimerais ça de temps en temps aller dans un beau restaurant, au théâtre. Il y a bien des places que j‘aimerais aller, mais je ne peux pas. J’ai un déjeuner avec ma sœur, une fois par mois et ça me coûte 12 $. C’est tout ce que je peux faire. Je me coiffe moi-même»

«Il n’y a personne qui défend les personnes âgées. Ça fait plusieurs fois que M. Legault dit qu’il va nous aider. On l’aime M. Legault»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Parlons-nous
En ondes jusqu’à 20:00
En direct
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.