• Accueil
  • «C’est une excellente nouvelle d’avoir augmenté le salaire des enseignants»
Pénurie d’enseignants au Québec

«C’est une excellente nouvelle d’avoir augmenté le salaire des enseignants»

«C’est une excellente nouvelle d’avoir augmenté le salaire des enseignants»
Getty Images/Stone/Leren Lu

La pénurie d’enseignants au Québec est notamment le résultat du décrochage d’étudiants dans les facultés d’éducation, mais également du décrochage de jeunes enseignants.  

En entrevue avec Bernard Drainville, Pascale Lefrançois, doyenne de la Faculté des sciences de l’éducation de l’Université de Montréal, a identifié quelques facteurs qui contribuent à la pénurie d’enseignants au Québec. 

«On peut penser qu’un jeune de 20 ans qui démarre dans un programme à l’université se trompe de programme; qu’il se rend compte qu’il n’est pas fait pour cette carrière. Donc, il change d’idée en cours de route»

«C’est une excellente nouvelle d’avoir augmenté le salaire des enseignants. Ils le méritent amplement. Mais il faut aussi parler des enseignants qui sont dans le milieu et qu’on veut garder dans le milieu. Mais il n’y a pas que le salaire, il y a l’ensemble des conditions de travail. Il y a trop de décrochage dans la profession enseignante. Une bonne stratégie serait d’accompagner les nouveaux enseignements fraîchement diplômés avec des programmes de mentorat» 

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Drainville PM
En ondes jusqu’à 15:00
En direct
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.