• Accueil
  • Manque de médecins: «Le bon peuple, il en a plein son casque»
Le message de Paul Arcand au Dr Louis Godin

Manque de médecins: «Le bon peuple, il en a plein son casque»

Manque de médecins: «Le bon peuple, il en a plein son casque»
Photo La Presse Canadienne

Lundi, le premier ministre François Legault a mentionné au micro de Paul Arcand qu'il est difficile de convaincre les médecins de famille d'accepter plus de patients.

De son côté, la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec estime qu'elle négocie de bonne foi avec le gouvernement.

Toujours à notre antenne, c'était le tour, mardi matin ,au président de la Fédération, le Dr Louis Godin, de spécifier à Paul Arcand que certains groupes ne peuvent prendre plus de patients.

« Les gens qui sont en début de pratique ou des gens qui sont en fin de pratique. 25 % des médecins ont plus de 60 ans, c'est normal qu'à 65-70 ans, souvent plutôt que prendre ta retraite, tu vas accepter de continuer de travailler un peu. On a aussi des gens qui travaillent dans des secteurs où on ne peut inscrire beaucoup de patients: les gens qui travaillent en soins à domicile. Ces gens ne peuvent pas inscrire 1000 patients. »

« Ça nous coûte des milliards chaque année (...) On s'en sortira jamais. On ne sera jamais capable de donner un accès le soir, la fin de semaine, à des patients, des parents qui veulent voir un médecin. La conclusion, Dr Godin, c'est que ça va coûter toujours plus cher et il n'y aura pas plus d'accès (...) Le bon peuple est tanné, le bon peuple, il en a plein son casque. » 

Le Hockey des Canadiens
En direct de 18:00 à 22:30
0
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.