• Accueil
  • «Là, on a un exemple concret des conséquences du vol de données chez Desjardins» -Me Denis Gallant
Coupable d'avoir acheté des informations

«Là, on a un exemple concret des conséquences du vol de données chez Desjardins» -Me Denis Gallant

«Là, on a un exemple concret des conséquences du vol de données chez Desjardins» -Me Denis Gallant
Cogeco Média

Mercredi, Mathieu Joncas, courtier et prêteur privé de Québec, a été trouvé coupable d'avoir acheté des données confidentielles provenant du vol de données chez Desjardins.

Il aurait payé pour acheter des données confidentielles qui lui ont permis d'obtenir des informations privilégiées avant de solliciter des futurs clients.

« On a un exemple concret des conséquences du vol de données chez Desjardins. La décision à mon avis est hyper-importante de démontrer ce qu'on peut faire avec des renseignements ultrasensibles qu'on a, nous, auprès de nos institutions financières », résumait Me Denis Gallant au micro de Paul Arcand, jeudi.

 

« Dans le cas de Mathieu Joncas, il a acheté une liste des individus reliés au vol de données. Il a payé 100 000$ pour une liste qui comptait environ 150 000 à 200 000 noms. Là-dessus, tu as le nom de la personne, ses données personnelles, mais également le montant hypothécaire qu'il doit, la valeur de son immeuble et aussi son ratio d'endettement et ce qu'il a sur ses marges de crédit, cartes de crédit. »   

L'effet Normandeau
En direct de 10:00 à 12:00
0
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.