• Accueil
  • «Beaucoup d'enjeux à surveiller», décrit Paul Arcand
Jour de vote au Québec et au Canada

«Beaucoup d'enjeux à surveiller», décrit Paul Arcand

«Beaucoup d'enjeux à surveiller», décrit Paul Arcand
Cogeco Nouvelles

Dans sa revue de presse, Paul Arcand revenait sur le terrible accident survenu à Saint-Jean-sur-Richelieu et qui a coûté la vie à une femme de 42 ans et deux de ses ados.

L'animateur était troublé par ce drame, lui qui connait bien les lieux où est survenu le terrible accident.

Outre ce drame, les projecteurs étaient évidemment tournés vers les élections canadiennes et de l'ouverture à 9 h 30 des bureaux de scrutin jusqu'à 21 h 30.

Au bureau de scrutin, le masque est requis et une pièce d'identité avec photo ou deux pièces d'identité sont exigées avec la carte de l'électeur. Sans carte de l'électeur, on peut s'inscrire sur place.

« Il y a beaucoup d'enjeux à surveiller, disait l'animateur. Le taux de participation, des luttes serrées dans plusieurs comtés (...) Maxime Bernier va faire quoi en Beauce ? Certains pensent qu'il va aller chercher 30 % des voix, est-ce que ça va être suffisant ? Tout le processus du vote postal qu'il faut comptabiliser...»

 « La grande question, c'est toujours pareil après une élection, il y a des chefs qui tombent. M. Trudeau joue gros avec cette élection. Maxime Bernier va-t-il faire le plein des votes des anti-vax à travers le Canada? Le courant de sympathie pour Jagmeet Singh va-t-il se traduire par des votes ? On pense que le Bloc québécois va aller chercher 35 ou 36 comtés, M. Singh pourrait faire mieux ce qui ferait que le gouvernement minoritaire, bleu ou rouge, serait encore plus faible et encore plus fragile. »  

Puisqu'il faut se lever
En direct de 05:30 à 10:00
0
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.