• Accueil
  • À défaut d'une entente, la ministre Blais avance que 60 résidents seraient déménagés dans un autre immeuble
Évincés de leur CHSLD?

À défaut d'une entente, la ministre Blais avance que 60 résidents seraient déménagés dans un autre immeuble

À défaut d'une entente, la ministre Blais avance que 60 résidents seraient déménagés dans un autre immeuble
Cogeco Média

Une mésentente entre le CISSS Montérégie-Centre, l'opérateur du CHSLD privé Valéo et le propriétaire des lieux, force la délocalisation d'une soixantaine de personnes âgées.

Les parties ne s'entendent pas sur le renouvellement du bail, ce qui a provoqué l'envoi d'un avis d'éviction aux 60 bénéficiaires pour le 30 septembre.

Au micro de Paul Arcand, jeudi, la ministre responsable des aînés Marguerite Blais a affirmé que tous les efforts seront déployés pour éviter que ces résidents soient forcés de déménager à cause de cette affaire compliquée, mais qu'à défaut d'une entente, tous les résidents seront déménagés ensemble dans un autre immeuble.

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En ondes jusqu’à 10:00
En direct
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.