• Accueil
  • Les Québécois demeurent plus positifs que les Canadiens
Face à l’année 2021

Les Québécois demeurent plus positifs que les Canadiens

Les Québécois demeurent plus positifs que les Canadiens

Selon un sondage Angus Reid, seulement 35 % des Québécois prévoient que l’année 2021 sera moins bonne que la moyenne.

Ce sondage Angus Reid a été effectué auprès de 1500 Canadiens à la fin de janvier. 

Ce qui démarque les Québécois des autres Canadiens, c’est leur optimiste face à l’avenir, et ce, malgré la pandémie qui se poursuit en 2021. 

Au Québec, 35 % des résidents s’attendent à une année en dessous de la moyenne, alors que dans le reste du Canada, 51% des répondants s’attendent à une année en dessous de la moyenne (46 % : année difficile et 5% : année terrible).

«L’optimisme, c’est fondamental. C’est un des facteurs importants de l’influence du bonheur. Mais l’optimisme, ce n’est pas de la naïveté, c’est vraiment de faire confiance. De croire qu’on va s’en sortir, de penser qu’il y aura des solutions. D’avoir une vision plus positive que négative des choses. L’attitude globale des Québécois est plus tournée vers les solutions»

«C’est génétique. On a un côté latin, joie de vivre et ça se traduit par une façon de voir les choses un peu plus positivement. Ça nous avantage»

Voici quelques résultats du sondage Angus Reid:
- 63 % des répondants ont qualifié l’année 2020 de «difficile»; 
- 14 % des répondants ont qualifié l’année 2020 de «terrible»;
- 15 % des répondants ont qualifié l’année 2020 de«moyenne».

- 51 % des Québécois ont qualifié l’année 2020 de «difficile»; 
- 15 % des Québécois ont qualifié l’année 2020 de «terrible»;  
- 25 % des Québécois ont qualifié l’année 2020 de «moyenne».

Puisqu'il faut se lever
En direct de 05:30 à 10:00
0
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.