• Accueil
  • Prolonger la fermeture des écoles | Nos jeunes risquent-ils d’en payer le prix?

Prolonger la fermeture des écoles | Nos jeunes risquent-ils d’en payer le prix?

Prolonger la fermeture des écoles | Nos jeunes risquent-ils d’en payer le prix?Getty Images/Moment/ Prasit photo
Prolonger la fermeture des écoles, nos jeunes risquent-ils d'en payer le prix ?

44:10

On ouvre ou pas les écoles?

23:49

Pour aborder cette question, Dan Bigras s’est entretenu avec le psychologue Égide Royer et la pédopsychiatre, Dre Céline Lamy. 

Selon Égide Royer, psychologue et professeur associé à la Faculté des sciences de l’Éducation de l’Université Laval, un jeune québécois sur trois a développé des retards scolaires depuis le début de la pandémie. 

Il s’inquiète notamment du prolongement de l’enseignement à distance et des iniquités que cela implique. 

«20% des Québécois sont analphabètes non fonctionnels. Peut-être que ces personnes ont des enfants. Comme parents, on n’est pas tous égaux, que ce soit en temps, en disponibilité, en possibilité et en capacité pour suivre nos jeunes en enseignement virtuel»

«L’écart entre les jeunes avec des difficultés et les jeunes qui vont bien va en augmentant. Les parents qui ont des sous ont engagé des services de tutorat» 

Le Hockey des Canadiens
En direct de 18:00 à 22:30
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.