• Accueil
  • Couvre-feu et santé mentale | « Prendre une marche le soir, c'est un des derniers exutoires restreints qui nous restent »

Couvre-feu et santé mentale | « Prendre une marche le soir, c'est un des derniers exutoires restreints qui nous restent »

Couvre-feu et santé mentale | « Prendre une marche le soir, c'est un des derniers exutoires restreints qui nous restent »Cogeco Nouvelles

Les enjeux de santé mentale reviennent en force alors que les Québécois se dirigent vers un nouveau confinement et un possible couvre-feu qui ferait en sorte d'interdire les déplacements non-essentiels à partir de 20 h.

L'animateur du 98.5, Louis Lacroix, a fait le point avec la Dre Christine Grou qui est présidente de l'Ordre des psychologues du Québec qui affirme qu'il ne reste pas beaucoup de marge de manoeuvre aux gens qui sont au bout du rouleau avec la pandémie.

Quels seront les impacts psychologiques suite à un éventuel deuxième confinement?

12:15

Quels seront les impacts psychologiques suite à un éventuel deuxième confinement?

Entrevue avec Dre Grou, présidente de l'Ordre des psychologues du Québec

Détails

Avec Louis Lacroix Dans Puisqu'il faut se lever

« La majorité des gens qui sortent le soir pour marcher le font parce que ça fait du bien à leur santé mentale. C'est important quand on est toute la maison toute la journée dans la maison avec la famille, c'est important d'être capable d'aller prendre l'air, d'aller prendre une marche. Ça fait partie des exutoires restreints qui nous restent. »

Le Hockey des Canadiens
En direct de 18:30 à 22:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.