• Accueil
  • Impact de la COVID à l'école | «L’écart entre les plus forts et les plus faibles a augmenté; ça, c'est documenté»

Impact de la COVID à l'école | «L’écart entre les plus forts et les plus faibles a augmenté; ça, c'est documenté»

Impact de la COVID à l'école | «L’écart entre les plus forts et les plus faibles a augmenté; ça, c'est documenté»Cogeco Nouvelles

Le premier ministre ne cesse de le dire, la priorité est de conserver les écoles ouvertes, mais, entre les cours à distance, les classes bulles ou fermées par mesures préventives, le retrait d’un bulletin scolaire et l’accès aux ressources pour soutenir l’apprentissage des élèves, la motivation de nos jeunes semble sur une pente glissante. 

« Ce n'était pas l'idée du siècle d'enlever le bulletin de l'automne », disait d'entrée de jeu Égide Royer, psychologue et spécialiste de la réussite scolaire, mardi matin, au micro de Paul Arcand.

Réussite scolaire: la motivation de nos jeunes semble sur une pente glissante. Entrevue avec Égide Royer

8:13

« Ça ne semble pas avoir de bons sens de maintenir un premier bulletin de l'année qui arrive en janvier et qui compte pour 50% des notes. Les taux d'échec à ce bulletin-la risquent d'être très élevés. Déjà, les directions d'école parlent de quelque chose qui ressemble entre 25 et 30%. J'ai des possibilités de décrochage qui ne font qu'augmenter, les retards d'apprentissages de ces jeunes-là ne font qu'augmenter aussi (...) L’écart entre les plus forts et les plus faibles a augmenté, ça, c'est documenté. »

Puisqu'il faut se lever
En direct de 05:30 à 10:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.