• Accueil
  • «Les deux ingrédients étaient réunis: problèmes de santé mentale et DPJ»
Drame de Wendake

«Les deux ingrédients étaient réunis: problèmes de santé mentale et DPJ»

«Les deux ingrédients étaient réunis: problèmes de santé mentale et DPJ»
  • En annonçant un autre point de presse en aprèes-midi des autorités de la Santé et la possibilité de voir tout le Québec passer au rouge pour contrer la COVID-19, Paul Arcand signalait également la poursuite de l'enquête entourant la découverte des corps de deux jeunes enfants à Wendake, dans la région de Québec.

Les deux ingrédients classiques semblaient en place pour ce qui a toute l'apparence de deux meurtres: problèmes de santé mentale et DPJ.

 

 

« C'est clair qu'il y a eu, semble-t-il, une intervention, des plaintes, des signalements qui ont été faits à la DPJ et on dit même que, d'après les gens qui le connaissent, il avait des problèmes de santé mentale et il n'était pas connu pour respecter les traitements, pour suivre les ordonnances qu'on lui donnait. Pourquoi ces deux enfants ont été tués ? »

Aussi dans la revue de presse du mardi 13 octobre:

  • COVID-19 | Pression sur le réseau de la Santé: le ministre va préciser
  • La deuxième vague de cas se stabilise-t-elle au Québec ?
  • Limiter les contacts sociaux | Couvre-feu au lieu de confinement en France?
  • Polytechnique à Montréal | Un logiciel contre la tricherie durant les examens
0:00
7:43
Fabi la nuit
En direct de 00:00 à 03:00
0
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.