12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close
  • Accueil
  • Élections fédérales 2019: Table ronde des «ex» avec Gilles Duceppe, Denis Coderre, Françoise Boivin et Jean-Pierre Blackburn

Élections fédérales 2019: Table ronde des «ex» avec Gilles Duceppe, Denis Coderre, Françoise Boivin et Jean-Pierre Blackburn

Élections fédérales 2019: Table ronde des «ex» avec Gilles Duceppe, Denis Coderre, Françoise Boivin et Jean-Pierre Blackburn98,5 FM
Paul Arcand, Denis Coderre, Gilles Duceppe et Françoise Boivin

Différents sujets chauds de la campagne qui s'est conclue par l'élection d'un gouvernement libéral minoritaire étaient à l'ordre du jour de la table ronde animée mardi matin par Paul Arcand.

On y retrouvait aux micros du 98,5 FM les Gilles Duceppe, ex-chef du Bloc québécois, Françoise Boivin, ex-députée du NPD dans Gatineau sous Jack Layton, Denis Coderre, ex-ministre libéral fédéral et Jean-Pierre Blackburn, ex-député conservateur fédéral dans Jonquière-Alma.

«Ce fut la campagne la plus sale que j'ai vue... Il n'y avait pas de respect, pas de code d'honneur, c'était vraiment dégueulasse.» 

«C'est l'élection de la cacophonie... C'était édifiant lundi soir de voir trois chefs faire leur discours en même temps. Ce n'est pas fort, fort, sur le respect. La politique est rendue tellement désagréable; je ne sais pas comment ils vont réussir à concilier tout ça.» 

Que faut-il maintenant prévoir d'un gouvernement de Justin Trudeau minoritaire?

Tout dépendra des sujets débattus, s'entendaient pour dire les panélistes. On questionnait aussi la possibilité que ce ne soit pas Andrew Scheer qui sera là pour défendre les conservateurs lors des prochaines élections.

«Son français, même si son vocabulaire est riche, la prononciation n'y est pas. Les gens ne le comprennent pas. Au Québec, quand ça arrive comme ça, ça ne passe pas... Quel sera l'appui que recevra M. Scheer de l'ensemble de la députation au congrès qui s'en vient en mai prochain? Si j’étais M. Scheer, je travaillerais cet aspect-là.» 

«Trudeau va devoir s'allier selon les sujets à un parti ou l'autre. Le NPD ne l'appuiera pas sur TransMountain... Sur d'autres sujets, il se peut qu'il en trouve avec le Bloc. On en avait trouvé dans le temps avec Paul Martin.»

En direct de 18:30 à 22:00
1767
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.