12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close
  • Accueil
  • Changements climatiques : «On va assister à une dérive des militants écologistes vers des actions violentes»

Changements climatiques : «On va assister à une dérive des militants écologistes vers des actions violentes»

Changements climatiques : «On va assister à une dérive des militants écologistes vers des actions violentes»

Si les gouvernements mondiaux continuent de ne pas se préoccuper de l’urgence climatique, les militants écologistes vont éventuellement utiliser la violence pour faire respecter leurs convictions.   

Dans sa minute éditoriale, Patrick Lagacé est revenu sur le coup d’éclat réalisé mardi matin par le groupe d’activistes écologistes Extinction Rebellion Québec.

Bien qu’il soit d’accord avec leur cause, l’animateur de l’émission Le Québec Maintenant condamne les moyens utilisés par ces activistes pour passer leur message.  

 

«Sur le fond, ils ont raison. Je comprends l’urgence climatique et je ne la nie pas. On est en train de cuire à feu doux, le consensus scientifique est clair : la planète se réchauffe et c’est l’activité humaine qui est à blâmer. La planète brûle du gaz, du charbon et du pétrole. L’économie mondiale repose à 80% sur le carbone»

«Emmerder les gens qui s’en vont gagner leur croûte au travail, je ne vois pas comment cela peut aider Extinction Rebellion à éveiller des consciences. Je comprends le but, mais j’ai des doutes sur les moyens. En provoquant la colère de milliers de personnes, c’est difficile de gagner des adeptes»

Aux gouvernements d'agir

Selon Patrick Lagacé, les gouvernements doivent en faire plus et doivent être conséquents, sinon, les risques de dérives sont réels.  

«Ils peuvent adopter des lois et créer des règlements pour sauver le climat. Mais il est fini le temps où chaque petit geste compte. À quoi ça sert de financer l’achat de voiture électrique ou de demander de prendre le transport en commun quand le gouvernement finance aussi, par exemple, une cimenterie à Port-Daniel qui va générer à elle seule en gaz à effet de serre, l’équivalent d’un demi-million de voitures par année?»  

«Avant longtemps, de notre vivant, on va assister à une dérive des militants écologistes vers des actions violentes. Je pense que le jour est proche où on va s’ennuyer des groupes non violents comme Extinction Rebellion. Il y a de plus en plus de militants convaincus que l’urgence climatique justifie des gestes de plus en plus radicaux. Et l’histoire a démontré que lorsqu’une masse critique de gens sont convaincus que les choses ne changent pas assez rapidement, tôt ou tard, ces gens ont recours à la violence»   

8:32

Bloquer des ponts pour l'environnement

En direct de 05:30 à 10:00
1499
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.