12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close
  • Accueil
  • «Est-ce qu’on attend une tragédie pour prendre la sécurité des ministres fédéraux au sérieux ?»

«Est-ce qu’on attend une tragédie pour prendre la sécurité des ministres fédéraux au sérieux ?»

«Est-ce qu’on attend une tragédie pour prendre la sécurité des ministres fédéraux au sérieux ?»

Dans son édito mardi, Patrick Lagacé déplore que la ministre fédérale de l’environnement, Catherine McKenna, soit victime d’intimidation sur les réseaux sociaux et dans son quotidien.

Parce qu’elle croit aux changements climatiques et qu’elle veut mettre de l’avant des politiques pour en diminuer l’impact, la ministre McKenna est victime d’insultes, de commentaires haineux et même, de menaces sur les réseaux sociaux et dans son quotidien. À tel point qu’elle a avoué, récemment, qu’elle avait eu recours à une protection policière.

«Les forces pro-pétrole et les zélés du climato-scepticisme ont pris madame McKenna en grippe. le site d’extrême-droite The Rebel, le même site qui a diffusé des théories du complot farfelues sur la mosquée de Québec alors que les cadavres étaient encore chauds, a donné un surnom à Catherine McKenna: ''Climate barbie'' (Barbie du Climat). Ce surnom a été repris à répétition par des militants du Parti conservateur. Un député l’a même repris à son compte» 

«Des salauds ont même souhaité aux enfants de Catherine McKenna qu’ils attrapent des maladies mortelles» 

De virtuelles à réelles

Bien qu’elles soient la plupart du temps virtuelles, ces attaques peuvent se transposer dans la vraie vie, s’inquiète Patrick Lagacé. 

D’ailleurs, la ministre McKenna a récemment été interpellée de façon menaçante par un individu qui l’a reconnue, alors qu’elle sortait du cinéma avec ses enfants.  

«C’est évidemment inacceptable. Personne ne mérite de se faire prendre à partie de cette façon, sur Internet ou dans la vie. Personne ne mérite d’avoir peur en marchant dans la rue à cause de son engagement public» 

Selon l’animateur de l’émission Le Québec Maintenant, tous les ministres fédéraux devraient bénéficier des services d’un garde du corps/chauffeur comme ceux du Québec.

«Je trouve choquant que Catherine McKenna n’ait pas eu, ce soir-là, en sortant du cinéma, un garde armé avec elle. Le Canada est un pays riche, un pays du G7, dont les ministres peuvent être des cibles de choix pour toutes sortes de gestes d’éclat, qu’ils soient commis par des déséquilibrés ou des gens organisés» 

«Est-ce qu’on attend une tragédie pour prendre la sécurité des ministres fédéraux au sérieux ? On dirait bien que oui» 

En direct de 04:30 à 05:30
4736
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.