• Accueil
  • Capital One: «Un échec assez épique, bien pire que Desjardins, c'est de la négligence»

Capital One: «Un échec assez épique, bien pire que Desjardins, c'est de la négligence»

Capital One: «Un échec assez épique, bien pire que Desjardins, c'est de la négligence»Cogeco Media

Jean-Philippe Décarie-Mathieu, chef de la cybersécurité chez les Commissionnaires du Québec n'a pas été tendre avec la firme Capital One.

La firme spécialisée dans la vente de crédit à la consommation et la gestion des cartes de crédit a été la cible  d'une fraude touchant les données personnelles de millions de clients, dont six millions de Canadiens.

L'expert en cybersécurité était l'invité au micro de Louis Lacroix, mardi matin au 98,5 FM.

Brèche de sécurité majeure chez Capital One : Entrevue Jean-Philippe Décarie-Mathieu expert en cybersécurité

5:39

«Un échec assez épique de la part de Capital One qui aurait donné accès à x nombre de personnes des données extrêmement sensibles sur les clients: numéros d'assurance sociale, histoires de de crédit, dates de naissance. On revit un peu un quasi Desjardins, mais bien pire parce que là, c'est de la négligence de Capital One.»  

Capital One: encore un vol de données dans une institution financière. À quand un plan de match solide des gouvernements?

18:18

Chronique techno 

7:51

Chronique techno 

Détails

Avec Louis Lacroix et Mathieu Roy Dans Puisqu'il faut se lever

Match des Alouettes de Montréal
En direct de 19:30 à 22:30
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.