• Accueil
  • Enfants autistes dans des placards: «Les ressources n’augmentent pas en même temps que les élèves»

Enfants autistes dans des placards: «Les ressources n’augmentent pas en même temps que les élèves»

Enfants autistes dans des placards: «Les ressources n’augmentent pas en même temps que les élèves»Jose Luis Pelaez Inc / DigitalVision / Getty Images

Des enfants autistes sont isolés dans des placards à la Commission scolaire de Montréal, selon ce qu'a appris Radio-Canada.

En raison de manques de locaux et d'une population d'élèves autistes en augmentation, le personnel doit utiliser des placards comme salles d'apaisement pour les enfants en crise.

C'est le cas à l'École de l'Étincelle qui compte 134 élèves autistes, dont plusieurs ne parlent pas.

Pour faire le point sur le dossier, Paul Arcand obtenait à tour de rôle à son micro Geneviève Mérineau, enseignante et déléguée syndicale de l’école et de Catherine Harel-Bourdon, la présidente de la Commission scolaire de Montréal (CSDM).

«Depuis 10 ans, cela a vraiment doublé, triplé. Au début, ils étaient peut-être 90 élèves et maintenant on est rendu 134 et surtout ce que nous, on constate, c'est que les ressources n’augmentent pas en même temps que les élèves... Avant, on pouvait faire beaucoup plus de prévention. Il y avait des locaux qui n'étaient pas des locaux de classe, donc on pouvait aller avec un ou deux élèves pour les aider à couper de tous les bruits de la classe, ils pouvaient aller faire de l'exercice, de la dépense énergétique...»

2294
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.