• Accueil
  • La mairesse aime bien l'idée du Bassin Peel, Pierre-Yves McSween veut le plan économique

La mairesse aime bien l'idée du Bassin Peel, Pierre-Yves McSween veut le plan économique

La mairesse aime bien l'idée du Bassin Peel, Pierre-Yves McSween veut le plan économique @Val_Plante

MONTRÉAL - La mairesse de Montréal, Valérie Plante, n'est pas surprise du choix du Groupe de Montréal de privilégier le bassin Peel pour la construction éventuelle d'un stade de baseball.

Mardi, il a été rapporté que Stephen Bronfman, qui mène le Groupe de Montréal désirant ramener le Baseball majeur dans la métropole québécoise, et son bras droit chez la firme d'investissements Claridge, Pierre Boivin, s'étaient tous deux inscrits au Registre national des lobbyistes.

Pour un, le chroniqueur économique du 98,5 FM, Pierre-Yves McSween, demande à Bronfman de jouer «franc-jeu» en annonçant ses plans de développement.

«Est-ce que c'est avoir une subvention implicite en ayant le terrain à rabais? Est-ce que c'est avoir accès à un terrain dont tu n'aurais jamais accès dans d'autres conditions comme fonds d'investissement? Est-ce que c'est finalement vouloir transférer le terrain à la ville en partie pour la portion du stade, faire bâtir le stade, le transférer aux autorités publiques et finalement que ton fonds soit propriétaire de tout le développement immobilier qui a aux alentours? Pognez l'infrastructure, on pogne la piastre?»

La mairesse aussi attend le plan d'affaires

Sur les ondes de RDI mercredi, la mairesse a dit «voir d'un très bon oeil» le choix du bassin Peel pour l'implantation éventuelle du stade, tout en rappelant que son administration attend «depuis un bout de temps» un plan d'affaires de la part du groupe.

Le terrain visé par le Groupe de Montréal appartient à Canada Land Company. 

 

 

En direct de 03:00 à 07:00
1983
100
LIVECogeco LIVE
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.