• Accueil
  • Les grandes entrevues de Paul Arcand

Les grandes entrevues de Paul Arcand

Les grandes entrevues de Paul Arcand

Le Président et chef de la direction de Desjardins, Guy Cormier, a confirmé à Paul Arcand que la protection pour les clients touchés par la fuite sera de cinq ans et non d'un an comme il avait été annoncé, jeudi.

Les coûts et la gestion de cette protection et de la surveillance des transactions seront aux frais de la coopérative.

Jacques Lanctôt est venu parler de son livre, «Don Giuliano», un thriller psychologique haletant à mi-chemin entre la réalité et la fiction dans lequel le bien et le mal s'entrelacent et qui raconte une page d'histoire qui s'est déroulée entre Marseille, Montréal, Cuba et la Bolivie.

À la suite de la prise de pouvoir de Castro à Cuba en 1959, la mafia américaine se retrouve privée d'un important terrain de jeu. Lino Mandolini, tueur à gages et fils d'un chef mafieux sicilien, se voit confier une mission de la plus haute importance : assassiner Fidel Castro.

Laïcité, immigration, environnement, UPAC. Le premier ministre a fait son bilan de session.

Enrhumé à la suite d'une fin de semaine qui a vu deux bâillons tenir les parlementaires sur leurs bancs, François Legault se réjouissait du plus récent sondage et réagissait entre autres à la loi sur la laïcité qui continuera de faire couler de l'encre cet été.

Le directeur du Service de police de la Ville de Montréal, Sylvain Caron, est venu présenter le bilan annuel 2018 - son premier bilan depuis qu'il a succédé à Martin Prud'homme en décembre 2018. 

Au cours des dernières semaines, les déclarations de Maxime Bernier ont fait réagir, que ce soit concernant le débat sur l’avortement ou le traitement de son message par les médias. 

La SQ a procédé à une série d'arrestations et de perquisitions dans plusieurs régions du Québec, dans le cadre d'une enquête en matière d'exploitation sexuelle d'enfants sur internet.

Depuis la mise en place de la stratégie de la SQ en matière de lutte contre l'exploitation sexuelle des enfants en 2012, il y a eu près de 600 arrestations et des centaines de victimes identifiées. Certains des pédophiles en question sont de jeunes adultes tandis que d'autres sont des aînés. Entrevue avec le capitaine Jean Lafrenière.

 

Sophie (nom fictif) est devenue famille d'accueil pour la DPJ en 2016. Elle a accueilli un petit garçon de 20 mois qu'elle a finalement adopté légalement deux ans plus tard, à la fin de l'année 2018  

Le chemin l'ayant mené à l'adoption de son fils n'a pas été de tout repos, que ce soit avec la DPJ ou avec la famille biologique de l'enfant. Elle déplore le manque de ressources à la DPJ, ainsi que le manque d'humanisme du système à l'endroit des enfants (les «clients») et des familles d'accueil qui se dévouent corps et âme pour offrir un environnement sain et sécuritaire aux jeunes dont ils ont la responsabilité.

Depuis six ans à la tête de Médecins sans frontières, la Dre Joanne Liu est la première femme à compléter son deuxième et dernier mandat à la présidence internationale de cet organisme.

La Dr Liu, qui a vécu pleinement son rêve, revient donc à Montréal pour exercer à Sainte-Justine où elle retrouvera ses patients. Plusieurs la voient maintenant en politique, ce à quoi elle n'a pas dit non, au micro de Paul Arcand.

Le grand cirque de la F1 fera escale à Montréal avec la course comme point culminant le 9 juin.

Après des années houleuses, le président et chef de la direction du Grand Prix, François Dumontier, se sent maintenant bien aux commandes.

«M. Ecclestone n’est plus là, M. Coderre n’est plus là, Moi, je suis encore là.»

Luc Ferrandez était de passage au micro de Paul Arcand quelques heures après avoir annoncé sa démission.

Son départ, a-t-il confirmé, est une critique de l'administration de Valérie Plante qui ne va pas assez loin concernant l'environnement.

«Il faut contraindre le développement, nos besoins, notre confort (...) Et on n’y arrive pas avec des messages Facebook.»

Consécration pour Gildor Roy, dimanche soir, au Gala Artis.

Gildor, qui a souvent l'air de ne pas être à l'aise au moment de recevoir des honneurs, il a pris un moment au micro de Paul Arcand pour se comparer... à Paul Arcand.

«Y en a qui viennent au monde avec des airs lumineux et y en a qui viennent avec des airs bêtes, c’est notre cas.»

Une citation qui a bien fait rire l'animateur et toute l'équipe.

Monique Richer s’est vue confier par la DPJ la garde d’Anthony Pratte-Lops de l'âge de 15 mois jusqu’à ses 15 ans.

Ce dernier a été condamné à la prison à vie sans possibilité de libération avant 18 ans pour le meurtre de Daphné Huard-Boudreault, en 2017.

Extrêmement touchant, le témoignage de Mme Richer jette un regard différent sur ceux qu'on appelle des monstres et que le système n'a pu réchapper.

Anthony Pratte-Lops a plaidé coupable à un chef réduit de meurtre non prémédité avant d'écoper d'une peine de prison à vie sans possibilité de libération conditionnelle avant 18 ans.

On se souviendra de cette sordide affaire d'un ex-conjoint jaloux qui a poignardé à mort une jeune femme, Daphné Huard-Boudreault.

Le père de la victime, Éric Boudreault a accepté de commenter la décision de la Cour au micro de Paul Arcand, vendredi matin. 

Spécial District 31 jeudi matin au micro de Paul Arcand.

Luc Dionne a révélé que s'il n'en tenait qu'à lui, il pourrait assurément écrire une quatrième et même une cinquième saison de la populaire télésérie québécoise.

L'animateur de Puisqu'il faut se lever a également accueilli en studio Hélène Bourgeois-Leclerc et Michel Charette qui sont venus partager certains secrets de tournage de la série culte.

Des milliers de Québécois ont relayé la lettre d'adieu d'Émilie Houle, qui s'est enlevé la vie le 29 mars.

La jeune infirmière de 23 ans a lancé un ultime cri du coeur, déplorant le manque de prise en charge qui l'a poussée à commettre l'irréparable.

Sa mère, Maryse Dionne, a accordé une entrevue bouleversante à Paul Arcand.

Lors de son plus récent périple en Syrie, notre envoyé spécial, Fabrice de Pierrebourg a rencontré une Canadienne de 47 ans qui a été capturée à Baghouz, le dernier bastion du groupe État islamique.  Il revient également sur son séjour dans ce pays rongé par la guerre.

Pris dans un tourbillon médiatique et sujet de railleries, PO Beaudoin s'en est pris à un chauffeur de taxi et à son employeur montréalais parce qu'il n'a pu régler sa course avec une carte de crédit cadeau.

Il a donné sa version de l'incident au micro de Paul Arcand.

1999
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.