• Accueil
  • «On a un peu mis de côté nos enseignants»

«On a un peu mis de côté nos enseignants»

«On a un peu mis de côté nos enseignants» Pexels.com

En octobre, le témoignage de Kathya Dufault qui relatait les difficultés vécues par de nombreux enseignants au Québec avait fait grand bruit.

À la suite de son témoignage dans La Presse au journaliste Patrick Lagacé et au micro de Paul Arcand, l’enseignante Kathya Dufault avait été menacée de congédiement par sa commission scolaire.

Pourtant, elle n’avait fait qu’énumérer les raisons pour lesquelles elle quittait temporairement l’enseignement après une vingtaine d’années de carrière.

Lundi matin, l’enseignante s’est assise en studio avec Paul Arcand. Bien qu’elle ait réussi à obtenir une entente satisfaisante avec son employeur, elle demeure une enseignante en congé et en réflexion.

Elle souhaite maintenant poursuivre sa carrière en enseignement, mais en explorant d’autres milieux.

Avec du recul, elle estime que le Québec est prêt pour une évaluation de son système éducatif.

«C’est comme si les profs ont eu à jongler avec deux, trois et même quatre balles. Et on continue d’ajouter des balles. Il faut continuer de faire de notre mieux tout en prenant du temps pour soi pour respirer et voir aussi, comment on peut enseigner différemment»

Elle espère que le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, pourra entendre le cri du cœur de nombreux enseignants.

«J’ai l’impression qu’on a un peu mis de côté nos enseignants. Le nombre de fois, vous ne pouvez pas vous imaginer, quand on essaie de parler de ce qu’on vit dans nos classes et que la réponse est : ‘’Mais vous avez de belles vacances, vous ne travaillez pas l’été''. Est-ce que le travail de l’enseignant est méconnu? C’est un travail dans l’invisible. Ce sont les enfants qui voient ce qu’on fait. Et les parents et le grand public ne voient pas ce qui se passe en classe. Quand nos enfants reviennent de l’école et qu’on leur demande ce qu’ils ont fait en classe, ils nous disent souvent: ‘’Rien!’’.  C’est peut-être pour ça que les enseignants ont de la difficulté à s’exprimer»

Week-end extra

Week-end extra

avec Mathieu Beaumont

En direct de 07:00 à 11:00
1296
100
LIVECogeco LIVE
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.