• Accueil
  • «Plus on me tape dessus, plus je vais me défendre» -Stéfanie Trudeau, ex-matricule 728

«Plus on me tape dessus, plus je vais me défendre» -Stéfanie Trudeau, ex-matricule 728

«Plus on me tape dessus, plus je vais me défendre» -Stéfanie Trudeau, ex-matricule 728 98,5 FM
Stéfanie Trudeau était en entrevue ce matin au 98,5

L'ex-agente du Service de police de la Ville de Montréal, Stéfanie Trudeau, a comparu cette semaine devant le Comité de déontologie policière pour défendre son comportement, lors du soulèvement étudiant du printemps 2012.

Six ans ont passé depuis ces événements et Stéfanie Trudeau en subit encore les conséquences, mentionnait-elle au micro de Paul Arcand, ce matin au 98,5 FM.

«Plus on me tape dessus, plus je vais me défendre... Je suis allé en déontologie et j'ai fait face à ça. Mon boss de l'époque, lui, d'avoir gardé le bordel en ville, lui, son devoir c'était d'assurer la protection de tous. Je pense qu'il l'a pas fait et lui, il n'a pas répondu de ses actes.» 

Déjà sanctionnée pour plusieurs infractions déontologiques, et même reconnue coupable de voies de faits en cour criminelle pour une arrestation musclée, survenue aussi en 2012, l’ex-policière clame toujours qu’elle «faisait juste [sa] job» lors de ses diverses interventions controversées.

Rock en liberté

Rock en liberté

avec Jeffrey Subranni

En direct de 11:00 à 17:30
1496
100
LIVECogeco LIVE
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.