• Accueil
  • Expansion LNH: «Pendant combien de temps on va rire des gens de Québec?» -Paul Arcand 

Expansion LNH: «Pendant combien de temps on va rire des gens de Québec?» -Paul Arcand 

Expansion LNH: «Pendant combien de temps on va rire des gens de Québec?» -Paul Arcand  PC
Le Centre Vidéotron de Québec

La Ligue nationale de hockey a voté à l'unanimité en faveur de l'ajout de Seattle comme 32e équipe du circuit, hier, laissant de nouveau Québec dans le garde-robe.

Alors que l'équipe de la côte ouest américaine amorcera ses activités lors de la saison 2021-22, l'animateur du 98,5 FM, Paul Arcand, a fait de l'annonce de M. Bettman le premier sujet de sa revue de presse, ce matin.

«La question qui est sur la table: c'est pendant combien de temps on va rire des gens de Québec? Pendant combien de temps la Ligue nationale va utiliser Québec comme étant l'espèce de menace face aux autres villes américaines, voire même européennes. Gary Bettman ne veut rien savoir d'installer un club de hockey à Québec... Québec, c'est une bébelle.»  

En entrevue ce matin, le consultant et chroniqueur sportif Ray Lalonde estrimait que le Canadien de Montréal avait sensiblement la même ligne de pensée que la LNH, èa savoir que le CH n'avait aucun intérêt non plus à ce qu'un club de la LNH débarque à Québec.

«Je ne vois pas comment les Canadiens, je ne parlerai pas pour les Canadiens-là, je ne vois pas comment les Canadiens encourageraient ce geste-là pour la simple raison que du jour au lendemain leur marché serait scindé en deux.»

 Seattle, qui a déboursé 650 millions pour obtenir une concession de la LNH, célébrera ce grand coup avec une cérémonie cet après-midi dans leur centre-ville.

À Québec, on est pris avec un amphithéâtre vide, des partisans désabusés et de nombreuses questions sans réponses.

«Est-ce que la ville de Québec, Québecor se sont fait dire par Bettman: ça n'arrivera jamais? Est-ce qu'on ment en pleine face du maire Labeaume, de Pierre Karl Péladeau? Hier, le no 2 de la Ligue a dit: même quand les amphithéâtres sont vides, ce n'est pas ce qu'on souhaite, ça ne nous dérange pas tellement. Est-ce que c'est un problème avec la ville,  avec l'acheteur éventuel? Est-ce que c'est un problème tout court parce qu'on n'est pas intéressé et qu'on laisse planer et on laisse les gens de Québec rêver? Je pense que ce matin, le réveil est quand même assez brutal.»

En direct de 03:00 à 04:30
3773
100
LIVECogeco LIVE
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.