nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars ic more vert 36px cloud download 95like 2 phone 2
  • Accueil
  • «Pute d'over»: de l'intimidation envers des employés d'entretien de la STM?

«Pute d'over»: de l'intimidation envers des employés d'entretien de la STM?

«Pute d'over»: de l'intimidation envers des employés d'entretien de la STM?
Cogeco Média

Le 98,5 FM a appris qu'une grande banderole sur laquelle est inscrit «PUTE D'OVER» a été posée au garage d'Youville de la Société de Transport de Montréal, mercredi.

Une douzaine de prénoms avaient aussi été écrits sur la banderole, visiblement pour «dénoncer» ceux qui acceptent d'effectuer de l'over (overtime) - du temps supplémentaire réclamé par l'employeur.

L'événement est survenu mercredi et la banderole au garage de la rue Legendre, a été enlevée rapidement.

Après avoir été talonné par Paul Arcand, le président du syndicat des employés d'entretien de la STM, Gleason Frenette, a fini par avouer qu'il s'agissait d'un geste isolé et déplorable.

«C’est peut-être une ou deux personnes qui sont allées installer ça. Il ne faut pas généraliser. C’est un cas isolé. J’ai du monde partout à Montréal, c’est 2400 membres. C’est peut-être l’avis d’une ou deux personnes.»

Il a cependant fait valoir que l'ampleur du temps supplémentaire était un réel problème et ce depuis plusieurs années.

«Ça dure depuis 1995 et ça s’accentue. Il y en a qui font 60 heures par semaine. Il y en a beaucoup qui sont fatigués.»

En direct de 03:00 à 04:30
4167
100
LIVECogeco LIVE
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.