• Accueil
  • «Ça rappelle de vieux souvenirs de 2010» -Étienne Côté Paluck
Tremblement de terre en Haïti

«Ça rappelle de vieux souvenirs de 2010» -Étienne Côté Paluck

«Ça rappelle de vieux souvenirs de 2010» -Étienne Côté Paluck
Crédit photo: Associated Press / Duples Plymouth

Au moins 724 personnes ont perdu la vie à la suite d’un puissant tremblement de terre d’une magnitude de 7,2 à l’échelle de Richter qui a secoué Haïti samedi.

L’actuel premier ministre, Ariel Henry, a décrété l’état d’urgence pour un mois à la suite de cette catastrophe.

Étienne Côté Paluck, journaliste actuellement en Haïti, était à l’émission matinale animée par Patrick Marsolais, pour parler de la situation dans ce pays.

«Le sentiment présentement ressenti dans le pays est un mélange entre la résignation et le découragement. C’est dur à accepter ces coups-là semaine après semaine. Beaucoup d’étrangers et de Haïtiens ont quitté le pays parce que les bourdes s’accumulent. Cet été, on a eu beaucoup d’histoires qui ont bouleversé le pays et son économie. Actuellement, il n’y a pas beaucoup de construction et de développement.»

Il dit que la Croix-Rouge haïtienne est fort présente pour aider la population locale dont la situation qui est plus que précaire en Haïti.

Le journaliste raconte que les gens ont senti de secousse jusqu’à 23h samedi soir.

«Ça rappelle de vieux souvenirs de 2010. Ce matin, beaucoup de gens se sont levés dehors. Jusqu’à tard hier soir, on a ressenti des secousses. Les matelas sont sortis pour bien des gens. Certaines familles ont perdu leur maison.»

Le Hockey des Canadiens
En direct de 19:00 à 23:00
0
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.