• Accueil
  • Les États-Unis sont officiellement devenus l’épicentre de la Covid-19

Les États-Unis sont officiellement devenus l’épicentre de la Covid-19

Les États-Unis sont officiellement devenus l’épicentre de la Covid-19Times Square à New York (Getty Images)

C’est officiel, les États-Unis sont devenus le pays comptant le plus de cas actifs du coronavirus au monde. Dans la nuit de mardi à mercredi, les Américains sont passé à près de 59 000 cas actifs. C’est presque 5000 cas de plus que l’Italie.

Au total, si on inclus les décès et les personnes ayant retrouvé la santé après avoir contracté le virus, les Américains comptent 60 000 cas. À ce rythme, les États-Unis dépasseront les 81 000 cas totaux de la Chine d’ici la fin de la semaine.

Une seule grande différence existe entre la situation en Italie et celle des États-Unis: le pourcentage de décès. Aux États-Unis, six personnes sur chaque 1000 personnes infectées décèdent du virus. En Italie, c’est 98,5 personnes sur 1000 atteintes qui périssent. La différence est énorme.

On dit qu’en Italie, la population vieillissante et la rapidité avec laquelle s’est propagé le virus ont grandement contribué à la catastrophe. Ça, c’est sans compter que la population (60 millions d'habitants) qui vit dans un territoire relativement petit, ce qui n’aide pas à pratiquer la distension sociale.

Ces statistiques sont appuyées par le nombre de morts par million d’habitants. Les États-Unis comptent deux morts pour chaque million d’habitants, l’Italie en compte 113. Ils sont fins seuls à ce chapitre, les Espagnols viennent au deuxième rang à 73.

En termes de grandeur, les États-Unis possèdent une superficie 32 fois supérieure à celle de l’Italie, mais possédent un peu plus de 5 fois la population.

COVID-19:est-ce que l'économie chinoise sortira gagnante de la crise?

14:31

En direct de 12:00 à 15:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.