• Accueil
  • Frappes de l’Iran : «Les Iraniens avaient averti les Américains»

Frappes de l’Iran : «Les Iraniens avaient averti les Américains»

Frappes de l’Iran : «Les Iraniens avaient averti les Américains»
PC
0:00
17:49

À la suite de l’assassinat du général Ghassem Soleimani par Washington, l’Iran a mené des frappes de missiles sur deux bases militaires américaines en Irak, mardi.

En entrevue avec Bernard Drainville, Philippe Fournier, chargé de cours au département de science politique à l’Université de Montréal a qualifié la riposte iranienne «d’assez modérée».  

 

«Les Iraniens ont fourni une réponse assez modérée dans les circonstances. Ils avaient averti les Américains qui étaient sur la base militaire en Irak qu’il y aurait des frappes. Mais ils ne visaient pas à faire des morts. Ça démontre que l’Iran ne veut pas s’engager dans un conflit militaire direct avec les États-Unis parce qu’ils sortiraient perdants»

Donald Trump commente

Au lendemain de ces frappes, le président américain Donald Trump s’est adressé à sa population lors d’une allocution télévisée de 10 minutes.

Il a confirmé qu’aucun Américain n’avait été tué par les attaques iraniennes. Il a également annoncé l’ajout de nouvelles sanctions économiques envers le régime iranien. Il a fortement suggéré aux alliés des États-Unis de mettre de la pression sur l’Iran pour qu’elle abandonne son programme nucléaire et qu’elle stoppe son soutien du terrorisme.

Accident ou attentat?

Quelques heures après le lancement des missiles iraniens, un avion de la compagnie Ukraine International Airlines s'est écrasé près de l'aéroport de Téhéran, tuant les 176 occupants à bord, dont plus de 60 Canadiens.

On ne connaît toujours pas les causes de cet écrasement, mais certains évoquent la possibilité d’un attentat terroriste.

«Il y un danger dans des situations tendues comme celle-là que des avions de ligne soient ciblés à des fins de représailles par des groupes terroristes qui ne sont pas nécessairement liés aux états officiellement, que ce soit l’Irak ou l’Iran. Il y a d’ailleurs beaucoup de pays qui ont demandé à leurs lignes aériennes de ne pas survoler cette région parce que c’est particulièrement dangereux»  

«Mais je m’attends plus à ce qu’il s’agisse d’un accident que d’un acte terroriste parce que le Canada n’est pas impliqué dans ce conflit»  

0:00
18:41
0:00
8:00
0:00
5:40
Les amateurs de sports
En direct de 12:00 à 14:00
0
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.