12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close
  • Accueil
  • Jeffrey Epstein: complot ou suicide? 

Jeffrey Epstein: complot ou suicide? 

Jeffrey Epstein: complot ou suicide? La Presse canadienne

La mort du célèbre financier américain Jeffrey Epstein, survenue samedi alors qu’il était en attente d’un procès pouvant éclabousser de puissantes personnalités américaines, fait beaucoup réagir.

Arrêté le 8 juillet dernier en banlieue de New York, l’homme d’affaires américain avait alors été placé dans un établissement de détention fédéral à New York, le Metropolitan Correctional Center, reconnu comme était un endroit «infâme», où plusieurs puissants criminels ont également séjourné, dont El Chapo.

L'homme de 66 ans était en attente de son procès qui devait débuter en 2020 et s'était vu se faire refuser la libération sous caution en plus de faire face à une peine d'emprisonnement de 45 ans pour avoir exploité sexuellement des mineures.

Le 23 juillet dernier, l’homme d’affaires américain avait été retrouvé blessé, avec des marques au cou, dans sa cellule. Il avait alors été mis sous surveillance anti-suicide pendant plusieurs jours avant d’être retrouvé pendu samedi matin.

Mais à qui pourrait profiter son suicide? Le ministre de la Justice, William Barr, a lancé une enquête complémentaire, en parallèle à celle entreprise par le FBI. Sur le web, les théories du complot se multiplient alors que la prison est reconnue comme étant un haut lieu de sécurité et que l’américain devait faire office d’une attention particulière.

 

11:55

En direct de 20:30 à 00:00
2396
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.