• Accueil
  • Joe Biden dénonce Donald Trump sur le commerce avant un rassemblement en Iowa

Joe Biden dénonce Donald Trump sur le commerce avant un rassemblement en Iowa

Joe Biden dénonce Donald Trump sur le commerce avant un rassemblement en IowaPhoto: AP
Joe Biden

Le démocrate Joe Biden s'en est pris au président Donald Trump sur le commerce et le qualifie de «menace existentielle pour l’Amérique», laissant entrevoir ce à quoi le pays pourrait s’attendre s’il remportait la course à l'investiture de son parti. Le président, qui s'est aussi rendu dans l'Iowa mardi, n'a pas tardé à contre-attaquer avec les railleries de cour d'école qui ont fait sa marque de commerce.

Les observateurs s'attendaient à ce que les déclarations de Joe Biden se concentrent sur l'économie — une question que le président défend souvent comme force principale en cette période de faible taux de chômage — dans le discours qu'il devait prononcer à Davenport, un centre du secteur manufacturier agricole de l'est de l'Iowa.

«Combien de nuits sans sommeil pensez-vous que Trump a passées en raison de ce qu'il fait aux fermiers américains?» demande M. Biden dans le texte de son discours. «Zéro.»

L'attachée de presse de la Maison-Blanche, Sarah Sanders, a déclaré aux journalistes que l'idée voulant que M. Trump soit une menace était «risible».

Même si la course à l'investiture démocrate est encore jeune et pourrait être changeante, les visites en Iowa offrent un aperçu de ce à quoi un affrontement Trump-Biden pourrait ressembler si l’ancien vice-président était choisi. Même avant leur arrivée dans l'État mardi, il était clair que le combat serait rude.

De son côté, M. Trump n'a pas hésité à ironiser sur son principal rival à ce stade de la course.

«Je pense qu'il est le plus faible mentalement» parmi les candidats à l'investiture, a lancé le président au sujet de M. Biden, qu'il a qualifié d'«idiot». M. Trump s'est adressé aux journalistes de la Maison-Blanche avant son départ pour l'Iowa, où il devait prononcer une allocution sur l'énergie et participer à une collecte de fonds politique.

Donald Trump a affirmé que Joe Biden avait tort de dire que la Chine n'était pas un concurrent des États-Unis et a ajouté que, sous l'administration Obama, la Chine avait «mangé notre pays tout rond».

MM. Trump et Biden s'invectivent depuis des mois.

Malgré les recommandations de ses conseillers, M. Trump a lancé un flot continu d’insultes publiques à M. Biden. Depuis mars, il s'est moqué de M. Biden, ou l'a critiqué, à près de 40 reprises sur Twitter.

 

En direct de 12:00 à 15:00
1951
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.