12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close
  • Accueil
  • Bébé en arrêt cardio-respiratoire: 22 minutes pour une ambulance à Terrebonne 

Bébé en arrêt cardio-respiratoire: 22 minutes pour une ambulance à Terrebonne 

Bébé en arrêt cardio-respiratoire: 22 minutes pour une ambulance à Terrebonne 

«C’est un délai beaucoup trop long. Aurait-on pu le sauver ? Je l’ignore, mais tous les jours nous composons avec des délais. Des malheurs comme ça, il ne faut plus que ça arrive»

Le pire drame possible est survenu pour des parents de Terrebonne, vendredi dernier avec le décès de leur bébé de 11 mois. Un drame évitable ?

On peut se poser la question alors que l'ambulance a mis deux fois le temps habituiel pour arriver sur les lieux dans le secteur La Plaine.   

Le déroulement

Un bébé de 11 mois en arrêt cardio-respiratoire. Ses parents appellent le 911. Il est 13h28.

Ce sont des policiers qui sont arrivés sur place en premier en quatre minutes, Les premiers répondants amorcent les manœuvres de réanimation sur le bébé inanimé. L’ambulance tarde. Il n’y a aucune équipe disponible pour ce cas prioritaire, toutes occupées ailleurs. Alors que la vie de l’enfant est en danger, l’ambulance arrivera 22 minutes plus tard. Des paramédics de Repentigny venus en renfort.

En entrevue avec Monic Néron sur les ondes du 98,5 FM, le président du syndicat des paramédics des Laurentides et Lanaudière affirme que la situation est inacceptable.

«L’enfant est décédé. C’est dramatique. Dans un cas d’arrêt cardio-respiratoire, chaque minute compte,  les chances de survie diminuent de 10% chaque minute. C’est un délai beaucoup trop long. Aurait-on pu le sauver ? Je l’ignore, mais tous les jours nous composons avec des délais. Des malheurs comme ça, il ne faut plus que ça arrive.»

Deuxième cas en quelques mois

Encore plus troublant, c’est la deuxième fois que cette situation survient en quelques mois à Terrebonne.

L'été dernier, un adolescent de 16 ans a succombé à un arrêt cardio-respiratoire. Il avait attendu l'ambulance pendant 24 minutes. Aucune équipe disponible, et l’ambulance venue de Repentigny, est arrivée trop tard. 

Avec les informations de Monic Néron

Monic.neron@985fm.ca | 514-787-7809

En direct de 15:00 à 18:30
2298
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.