• Accueil
  • «Abdeslam est en train de polluer le procès» -Fabrice de Pierrebourg
Attentats de Paris en 2015

«Abdeslam est en train de polluer le procès» -Fabrice de Pierrebourg

«Abdeslam est en train de polluer le procès» -Fabrice de Pierrebourg
Photo AP

Le journaliste Fabrice de Pierrebourg est à Paris où il assiste au méga procès lié aux attentats terroristes du 13 novembre 2015 au Bataclan et dans plusieurs restaurants de la ville-lumière.

Au micro de Paul Arcand, il fait part de la sensation particulière de pénétrer dans l’enceinte créé spécifiquement pour l’occasion dans l’ancien palais de justice de Paris.

Onze personnes sont accusées dont Salah Abdeslam, le seul membre survivant du commando lors des attaques qui ont fait plus de 130 morts et 350 blessés.

C’est d’ailleurs Abdeslam qui cause problème en raison de son attitude au procès.

« À un moment, il s’est levé, il est allé au micro et il a dit : « Est-ce que les victimes qu’il y a eu en Irak et en Syrie pourront prendre, elles aussi, la parole? » Là, le juge lui a dit : « Ça suffit Monsieur Abdeslam. » Et l’autre a continué. »

« Il s’est mis à disculper trois autres accusés dans le box. Le juge lui a fait remarquer qu’il avait eu cinq ans pour vous expliquer et vous avez gardé le silence. Et il lui a coupé le micro. Abdeslam a continué de crier dans le box. L’audience a été suspendue. »

« C’est évident qu’Abdeslam est en train de polluer le procès. Ça perturbe tout le monde ici, à la fois les journalistes et les parties civiles. Je pense qu’il s’adresse plus aux supporters de L’État islamique. Il y a un débat présentement parmi les journalistes : est-ce qu’on doit rapporter tous les propos d’Abdeslam chaque fois qu’il fera un esclandre? Ce n’est pas facile à trancher. »

Puisqu'il faut se lever
En direct de 05:30 à 10:00
0
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.