• Accueil
  • Livraisons par drone à la prison de Donnacona | «Ils utilisent leur cavité corporelle et ça rentre à l’intérieur de l’institution»

Livraisons par drone à la prison de Donnacona | «Ils utilisent leur cavité corporelle et ça rentre à l’intérieur de l’institution»

Livraisons par drone à la prison de Donnacona | «Ils utilisent leur cavité corporelle et ça rentre à l’intérieur de l’institution»Getty Images Plus/abadonian
Des objets livrés par drones à Donnacona

7:00

Selon le syndicat des agents correctionnels de la prison de Donnacona, il est de plus en plus facile de faire entrer des drogues et des armes au pénitencier de Donnacona.

C’est le journaliste de Radio-Canada Félix Morrissette-Beaulieu qui rapporte la nouvelle. 

Les agents correctionnels repèrent plusieurs drones par semaine près du pénitencier. 

«Principalement, les drones livrent de la contrebande: de la marijuana, des cellulaires, du tabac, des armes à feu. Ils se dirigent vers la petite ou la grande cour et ‘’drop’’ à une certaine hauteur. Les détenus prennent le colis et déballent ça super rapidement. Il y en a un qui se cache et l’autre fait le guet. Ils utilisent leur cavité corporelle et ça rentre à l’intérieur de l’institution. C’est quand même assez inquiétant. Des fois, ils livrent directement à la fenêtre du détenu. On a affaire au crime organisé»

«Ça prend des yeux tout le tour de la tête. On n’est pas équipé. On n’a toujours pas de détecteurs de radars. Souvent, notre meilleur allié, c’est la chance. Si on regarde à droite et que le drone arrive à gauche, on ne le voit pas. Et ça va tellement vite qu’on est incapable de l’intercepter sur le fait»    

«C'est un enjeu de sécurité publique. Des pénitenciers en milieu urbain, il y en a beaucoup. On ne veut pas qu'il arrive d'incidents malheureux. Si on se fait livrer une arme à feu en établissement et qu'on est victime d'une évasion, ça peut être la sécurité du public qui est en danger»

Quart de nuit
En direct de 00:00 à 03:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.