• Accueil
  • Ils sont régulièrement victimes de violence verbale
98.5 Sports
Jeunes arbitres sportifs

Ils sont régulièrement victimes de violence verbale

Ils sont régulièrement victimes de violence verbale
Getty Images/ Commercial Eye

Selon une étude de l’Université Laval, les jeunes arbitres québécois sont victimes d’actes de violence. 

Intitulée «Expériences des jeunes officiels du Québec», cette étude a pour but de documenter le phénomène afin d’émettre des recommandations pour améliorer la situation.

Pour cette étude, 27 jeunes âgés de 14 à 20 ans ont été interviewés et un rapport de 50 pages a été remis au ministère de l’Éducation.  

La violence verbale est très courante, surtout de la part des parents et des entraîneurs. Mais certains participants ont également rapporté des incidents beaucoup plus graves, nécessitant même l’intervention de la police.

Au micro de Bernard Drainville, Olivier Bovet, arbitre au baseball depuis sept ans, a témoigné de ses expériences moins heureuses. 

Le jeune homme de 19 ans a toutefois insisté pour dire que c’est une minorité de parents ou d’entraîneurs qui a de tels comportements. 

«En 2018 aux Jeux du Québec, lors d’une partie avec beaucoup de décisions serrées, à la fin de la partie, la sécurité a dû nous escorter hors du terrain à cause de tous les parents qui voulaient nous parler assez franchement. C’est sûr qu’on craint pour notre sécurité. C’est assez intenseÙ

(Source : Mathieu Paquette, La Presse canadienne)

Le Hockey des Canadiens
En direct de 18:00 à 22:30
0
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.