• Accueil
  • La COVID-19 affecte même les trafiquants de drogues

La COVID-19 affecte même les trafiquants de drogues

La COVID-19 affecte même les trafiquants de droguesGetty Images/Moment/ Douglas Sacha
Surdose de ''bonbons''; des jeunes sont morts ou dans le coma. Une maman milite pour sensibiliser la population. Elle est avec nous.

12:25

Une drogue aux effets dangereux qui est vendue sous la forme de bonbons PEZ a fait plusieurs jeunes victimes décédées de surdoses. 

Le journaliste Jonathan Tremblay, du Journal de Montréal, rapporte plusieurs cas de jeunes qui sont décédés après avoir consommé cette drogue qui est également appelée PEZ dans le milieu. 

Bernard Drainville en a notamment discuté avec Jessica Turmel, psychoéducatrice pour l’Association des intervenants en dépendance du Québec. 

«On en entend parler depuis quelque temps et déjà on voit des histoires de surdoses, souvent non mortelles, mais parfois mortelles malheureusement» 

«C’est une situation qui augmente en flèche au Québec. C’est un problème majeur de qualité des substances qui se retrouvent sur le marché noir. Il y a des centaines de milliers de victimes dans l’ensemble du Canada. C’est une situation très sérieuse et il est temps d’agir. C’est une question de vie et de mort»

La spécialiste indique aussi que la COVID affecte aussi les trafiquants de drogue et cela a un effet néfaste chez les utilisateurs.

«Avec la pandémie, on a la problématique de la fermeture des douanes. Donc, les trafiquants de drogues ont de la difficulté à importer leurs substances habituelles et doivent faire avec ce qu’ils trouvent ici au Québec. Détourner des médicaments, créer des substances de contrefaçons et c’est ce qui se retrouve dans les mains des consommateurs qui ne sont pas conscients de ce qu’ils consomment»

Fabi la nuit
En direct de 00:00 à 03:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.