• Accueil
  • Affaire André Boisclair : des révélations troublantes de deux jeunes hommes

Affaire André Boisclair : des révélations troublantes de deux jeunes hommes

Affaire André Boisclair : des révélations troublantes de deux jeunes hommesPhoto: La Presse canadienne
André Boisclair sort d'un poste de police de Montréal, à la fin mai.

Notre chroniqueuse aux affaires judiciaires a parlé à des prostitués qui ont côtoyé André Boisclair. Ceux-ci ont raconté qu’il avait des habitudes sexuelles violentes et qu’il démontrait une consommation de drogue importante.

Affaire André Boisclair - Notre chroniqueuse a parlé à des prostitués et des livreurs de drogue qui l’ont côtoyé. Elle parle de ses habitudes sexuelles et de sa consommation importante de cocaïne et autres substances.

3:19

«J’ai parlé notamment avec deux jeunes hommes qui ont côtoyé André Boisclair, entre 2012 et 2018. D’abord, ils m’ont dit qu’une soirée chez André Boisclair impliquait normalement des moments violents. Ça faisait partie de l’entente. C’était connu. L’un des deux a raconté qu’il a déjà été attaché à une rampe, puis fouetté et battu. Il s’est retrouvé à l’hôpital tellement il avait le dis enflé. On m’a dit aussi qu’un livreur est arrivé une fois avec un sac à dos rempli de diverses drogues : de la cocaïne, du GHB, de la marijuana… Je cite une source : " Je n’avais jamais vu autant de drogue de toute ma vie". À l’époque où il était en politique, des livreurs ont indiqué qu’il passait régulièrement des commandes de cocaïne.»

Notons que l'ancien politicien de 54 ans ne fait pas face à des accusations pour tous ces aspects. Il est accusé d’agression armée avec la participation d’une autre personne, lors d’un événement survenu 2014.

D'autres témoignages

Plus tôt cette semaine, d’autres personnes qui ont fréquenté André Boisclair ont raconté à la chroniqueuse que la consommation de drogue et la violence sexuelle étaient monnaie courante pour lui.

Le gouvernement du Québec

Le gouvernement Legault a demandé des vérifications à la suite d'une autre révélation troublante sur André Boisclair, cet ancien chef du Parti québécois qui a été accusé récemment d'agression sexuelle armée. 

Durant son court mandat de délégué du Québec à New York, il aurait été visé par une plainte dans laquelle il était question de consommation de drogue et de la présence de jeunes dans son entourage. 

Une entente confidentielle aurait été signée à l'époque.

Le premier ministre François Legault a affirmé qu’il entend clarifier cette histoire.

Projet de loi sur la reprise économique: les oppositions refusent de discuter | Affaire Boisclair: le gouvernement cherche l’entente secrète... | Toujours pas d’entente pour prolonger la présence de l’armée dans les CHSLD

10:14

Bonsoir les sportifs
En direct de 21:00 à 00:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.