12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close
  • Accueil
  • Une fugueuse de 14 ans s’est fait violer après que la DPJ lui ait refusé l’entrée

Une fugueuse de 14 ans s’est fait violer après que la DPJ lui ait refusé l’entrée

Une fugueuse de 14 ans s’est fait violer après que la DPJ lui ait refusé l’entréeGetty Images/Moment/Elva Etienne

Une adolescente de 14 ans a été agressée sexuellement après qu’un centre jeunesse de la Rive-Sud lui ait refusé l’accès.

Cette incroyable histoire est survenue en juillet 2018 et est rapportée par La Presse.

Une adolescente de 14 ans qui a de graves problèmes de comportement et qui est suivie par la DPJ était en processus de réintégration familiale. Le 27 juillet en soirée, elle quitte soudainement le domicile familial et appelle l’unité du centre jeunesse où elle réside. Mais on lui demande de retourner chez elle.

Toujours en fugue, elle se fait aborder par un homme qui prétend être un agent de sécurité et elle décide de le suivre. Il la violera durant la nuit.

Incompréhension

L’animateur Dan Bigras était dans tous ses états, jeudi, quand il a questionné Josée Morneau, la directrice de la protection de la jeunesse (DPJ) pour la région de Montérégie.

«On sait que c’est une fugueuse. Je n’arrive pas à comprendre comment la DPJ qui a la responsabilité d’une petite fille de 14 ans peut lui dire : ‘’Tu ne rentres pas, tu passes la nuit dehors, on barre les portes’’»

«Quand cette décision est prise, elle est prise de bonne foi»

«De laisser une petite fille de 14 ans dehors en pleine nuit, c’est de bonne foi d’après vous?»

«Tous les intervenants prennent des décisions de bonne foi avec les éléments d’information qu’ils ont»

«Je ne sais pas, l’enfant a-t-elle fait des menaces de mort? Si l’enfant est ingérable, il faut appeler la police si vous ne pouvez pas vous en occuper»

En direct de 15:00 à 18:30
2271
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.