• Accueil
  • Grève à la SÉPAQ: les syndiqués se défendent de prendre les vacanciers en otage

Grève à la SÉPAQ: les syndiqués se défendent de prendre les vacanciers en otage

Grève à la SÉPAQ: les syndiqués se défendent de prendre les vacanciers en otageGetty Images/Monent/Douglas Sacha

Alors que les travailleurs de la Société des établissements de plein air du Québec (SÉPAQ) ont voté en faveur d’une grève générale illimitée mercredi, les syndiqués se défendent de prendre les vacanciers en otage.

En entrevue avec Louis Lacroix jeudi, Christian Daigle, le président général du Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec, a indiqué que ce vote de grève n’avait pas été pris avec joie.

«C’est la SÉPAQ et le gouvernement qui prennent les travailleurs de la construction en otage. Ça fait six mois qu’on négocie et ils nous ont déposé seulement il y a deux semaines les offres monétaires.  Nous, on avait déposé dès le départ toutes nos offres. On n’aurait pu éviter ça»

«Notre levier de négociation, on l’a malheureusement pendant les vacances. Et ce n’est pas de gaieté de cœur qu’on le fait parce que nos gens se privent de salaire et ce sont des gens qui travaillent en moyenne 23 semaines par année»  

Les salaires sont le principal point en litige.

En direct de 11:00 à 18:00
1309
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.