• Accueil
  • Un jugement montre la DPJ du doigt: des enfants ont été abandonnés

Un jugement montre la DPJ du doigt: des enfants ont été abandonnés

Un jugement montre la DPJ du doigt: des enfants ont été abandonnés98,5 FM

Le roulement intense de personnel à la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ) Mauricie-Centre-du-Québec a créé un «vacuum de services» dans lequel des enfants ont été abandonnés, selon un jugement obtenu par La Presse.

La juge Pascale Berardino décrit la DPJ de cette région comme d'un «navire à la dérive».

Le cas particulier de trois enfants

La juge Pascale Berardino s'est penchée sur le cas de trois enfants, constatant un manque de stabilité dans l'équipe de la DPJ chargée du dossier. Elle parle de congé de maladie, de maternité, de départ à la retraite dans l'équipe qui devait s'occuper de cet enfant.

La juge Berardino avait, entre autres, convoqué la directrice de la DPJ régionale, Gina Landry, mais celle-ci n'a pas répondu à la demande parce qu'elle était sur le point de partir à la retraite.

Selon la juge Berardino, la DPJ de la région est un navire sans capitaine et sans équipage.

En direct de 12:00 à 3:00 PM
1999
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.