• Accueil
  • «Il faut s’assurer que l’armée va répondre adéquatement aux besoins» - un officier de liaison sénior

«Il faut s’assurer que l’armée va répondre adéquatement aux besoins» - un officier de liaison sénior

«Il faut s’assurer que l’armée va répondre adéquatement aux besoins» - un officier de liaison séniorPhoto: archives Cogeco Média
Des soldats des Forces armées canadiennes avaient aidé de nombreux sinistrés, lors des inondations du printemps 2017.

De nombreux citoyens québécois attendent avec impatience l'arrivée des forces armées canadiennes, qui viendront en renfort aux équipes déjà sur place pour faire face aux inondations. Au dire d'un officier de liaison, l'évaluation des besoins est une étape cruciale avant de déployer des soldats sur le terrain.

Vendredi, la ministre de la Sécurité publique Geneviève Guilbault s’est adressée à Ottawa afin de réclamer l’intervention des Forces armées canadiennes à propos des éventuelles inondations au Québec.

Le ministre fédéral de la Sécurité publique et de la Protection civile, Ralph Goodale, a indiqué vendredi qu’il avait «accepté sa demande officielle d'aide fédérale pour aider les citoyens dans le besoin».

L’officier de liaison sénior des forces armées canadiennes, Philippe-André Genest, a affirmé au 98,5 FM ce matin que des responsables de l'armée canadienne évaluent en ce moment «les besoins sur le terrain», au Québec. 

Inondations : l’armée est déployée sur le terrain. On en discute avec Philippe-André Genest, officier de liaison senior, des Forces armée canadiennes

3:13

«Ça ne suffit pas d’aider; il faut s’assurer que l’armée va répondre adéquatement aux besoins. On évalue justement les besoins en collaboration avec la Sécurité publique. Il faudra bien entendu aider à sécuriser les infrastructures essentielles. Pour les tâches plus spécifiques, l’armée doit analyser la situation.»

Ainsi, l'armée canadienne va intervenir sur le territoire québécois au cours des prochains jours, possiblement demain. 

Musique
En direct de 03:00 à 07:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.