• Accueil
  • Inondations: «La situation risque de s’aggraver dimanche» -Gilles Brien, météorologue

Inondations: «La situation risque de s’aggraver dimanche» -Gilles Brien, météorologue

Inondations: «La situation risque de s’aggraver dimanche» -Gilles Brien, météorologuePhoto: La Presse canadienne
L'eau s'approche dangereusement de deux maisons, à Rigaud.

Environnement et Changement climatique Canada a lancé des avertissements de pluie samedi dans plusieurs régions du Québec. Selon le météorologue Gilles Brien, le pire est à venir.

«Il y a encore des bandes d’averses sur les secteurs de l’ouest du Québec, dont Montréal. Aujourd’hui, c’est surtout l’est du Québec qui va écoper. Je parle des Cantons de l’Est en allant vers la Gaspésie. Des avertissements de pluie sont encore en vigueur pour au moins une dizaine de régions. Au total, on a reçu environ 40 millimètres, hier. Si on ajoute la pluie de jeudi, c’est beaucoup d’eau.»

Selon M. Brien, les sols et les cours d’eau ont besoin d’au moins 36 heures pour absorber autant de pluie.

D'ailleurs, les sols sont encore gelés dans plusieurs régions, dont les Laurentides. En plus, de nombreux secteurs sont encore recouverts de neige.  

Au dire du météorologue, la situation risque fort bien de s’aggraver dimanche.

Vendredi, des experts ont prévenu que les Québécois devront urgemment repenser leur rapport à l'eau et à l'aménagement du territoire.

Le courtier d'assurances Louis Cyr a d'ailleurs expliqué que les sinistrés peuvent rencontrer des exclusions dans leur assurances d'habitation.  

1286
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.