12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope outline12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close16x16 spotify12x12 arrow left outline12x12 arrow right outline16x16 link12x12 photo outline16x16 google podcasts16x16 apple podcasts
  • Accueil
  • Inondations au Québec: l'armée en renfort 

Inondations au Québec: l'armée en renfort 

Inondations au Québec: l'armée en renfort Photo: archives Cogeco Média
Des soldats de l'armée canadienne, lors des inondations du printemps 2017.
Inondations: on fait le tour des régions. 

16:59

Inondations: la ministre de la Sécurité publique demande l'aide de l'armée. 

23:00

La ministre de la Sécurité publique Geneviève Guilbault s’est adressée à Ottawa afin de réclamer l’intervention des Forces armées canadiennes à propos des éventuelles inondations au Québec.

Mme Guilbault a indiqué qu’une « intervention fédérale est nécessaire afin d’atténuer les conséquences sur la population, les infrastructures et les services essentiels ». 

La ministre s'est adressée à la population à 14 heures.

«Les risques d'inondations qu'on entrevoyait depuis quelques jours demeurent les mêmes. Ce qu'on constate, c'est que les inondations pourraient s'échelonner sur plus de jours que prévu. J'ai demandé une intervention du gouvernement fédéral.»

Ainsi, l'armée canadienne va intervenir sur le territoire québécois au cours des prochains jours, possiblement dimanche.

« Ma seule priorité, c'est la sécurité des citoyens, a insisté la ministre qui a fait le point avec les médias Je ne ménagerai aucun effort au cours des prochains jours pour assurer la sécurité des citoyens. »

 

Inondations: l'armée en renfort.

8:40

Inondations: l'armée en renfort.

Détails

«C’est annoncé formellement. Il existe un protocole au Québec. Une province n’a qu’à demander la collaboration de la Sécurité publique à Ottawa. Je ne connais aucune méthode qui permettrait au gouvernement fédéral de refuser. De toute façon, il n’est pas question de refuser de l’aide. L’armée s’est grandement professionnalisée au cours des dernières années afin de faire face aux catastrophes naturelles de ce type. L’unité d’intervention immédiate concerne trois bataillons de l’armée régulière à Val Cartier. Cela implique des véhicules, des pompes, des troupes, etc. Une seconde vague peut provenir des forces de réserve, au besoin.»

Mentionnons qu’Environnement Canada prévoit des précipitations de pluie parfois forte pour de nombreuses régions du Québec, en particulier celles qui longent la vallée du Saint-Laurent ou qui sont situées près des rives d'affluents du fleuve.

La Sécurité publique du Québec maintient son avis de risque élevé d'inondations pour les régions de l'Outaouais jusqu'à la Capitale-Nationale, incluant au passage les municipalités riveraines de l'archipel de Montréal, la Montérégie, le Centre-du-Québec et Chaudière-Appalaches.

En direct de 00:00 à 03:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.