• Accueil
  • Taxis : la hache de guerre est déterrée

Taxis : la hache de guerre est déterrée

Taxis : la hache de guerre est déterrée Cogeco Nouvelles

L'industrie du taxi au Québec est paralysée par une grève de 12 heures, aujourd'hui, lundi.

Les chauffeurs de taxi débraient depuis 7h ce matin un peu partout au Québec afin de protester contre la réforme du transport collectif lancée par le gouvernement Legault.

Les taxis se sont introduits à la queue leu leu dans la circulation en pleine heure de pointe à Montréal et à Québec.

À Montréal, Cogeco Nouvelles a su qu'il n'était pas dans les plans des grèvistes de nuire à la circulation du côté de l'aéroport Trudeau.

Les chauffeurs demandent le retrait total du projet de loi du ministre des Transports, François Bonnardel, qui prévoit notamment la fin des territoires exclusifs ainsi que du permis de conduire et de l'immatriculation réservés aux taxis. 

Le porte-parole pour l’industrie du taxi, Abdallah Homsy, était au micro de Paul Arcand, lundi matin.

«Les chauffeurs de chaque région du Québec vont décider des moyens de pressions utlisés. Nous ne sommes pas un syndicat; nous ne sommes pas une armée. Nous demandons aux gens de collaborer, mais nous respectons leur choix. [...] D'après ce que le gouvernement propose, chaque propriétaire de permis va recevoir environ un quart de sa valeur [initiale] en compensation. C'est pour cela qu'on juge que c'est un projet de loi inhumain. [...] De la façon dont il a déposé son projet de loi, le ministre François Bonnardel a poussé les chauffeurs au désespoir...»

Une rencontre est prévue mardi entre les représentants de l’industrie du taxi et le ministre. 

Bonsoir les sportifs

Bonsoir les sportifs

avec Derek Aucoin

En direct de 22:00 à 00:00
688
100
LIVECogeco LIVE
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.