12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close
  • Accueil
  • Plus de pouvoirs aux policiers pour détecter alcool et drogue au volant: ce sera contesté selon une avocate 

Plus de pouvoirs aux policiers pour détecter alcool et drogue au volant: ce sera contesté selon une avocate 

Plus de pouvoirs aux policiers pour détecter alcool et drogue au volant: ce sera contesté selon une avocate Pexels.com

À compter d'aujourd'hui, les policiers n’auront plus besoin de soupçons raisonnables pour demander un échantillon d’haleine à un conducteur.

Ces changements dans la réglementation concernant la conduite avec les capacités affaiblies par l’alcool vont conférer plus de pouvoirs aux policiers; une mesure qui ne tiendra pas longtemps la route et qui sera contestée en cour selon l'avocate Roxane Hamelin.

«Assurément contestée puis je suis convaincue que les tribunaux vont modifier cette disposition-là parce qu’à première vue, ça porte atteinte à plusieurs droits qui sont garantis par la charte.»

Par exemple, si vous êtes interceptés pour une simple infraction au code de la sécurité routière, les policiers seront dès lors en droit de vous demander un échantillon d'haleine.

«On n’aura plus besoin d’avoir des soupçons ou des motifs raisonnables que la personne a conduit avec les facultés affaiblies pour lui faire passer un test de détection. Le législateur a voulu enlever des barrières aux policiers pour qu’ils puissent travailler autant au niveau de l’alcool que de la drogue»

Possibilité d'abus de pouvoirs?

Quant aux craintes de certains individus qui croient que les policiers pourraient abuser de leurs nouveaux pouvoirs, M. Veilleux admet qu'en théorie, il y a une possibilité, mais que les impacts seront très minimes pour les conducteurs interceptés.

«Si je vous somme de souffler dans un appareil de détection, c'est l'histoire de quelques minutes. Et si vous n'êtes pas en infraction, vous continuez votre route. Je ne pense pas que les policiers vont s'amuser à faire perdre le temps aux gens. Les policiers ont assez de travail, ils ne perdront pas leur temps aussi» 

En direct de 05:30 à 10:00
1477
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.