• Accueil
  • Épiceries fermées le dimanche: le souvenir biaisé d’une autre époque
Pierre-Yves McSween

Épiceries fermées le dimanche: le souvenir biaisé d’une autre époque

Épiceries fermées le dimanche: le souvenir biaisé d’une autre époque
Pierre-Yves McSween, chroniqueur économique
98.5

Les deux sujets au menu de l'intervention de Pierre-Yves McSween, jeudi matin,  allaient sûrement retenir la pleine attention des auditeurs du 98.5.

Avant d'y aller de ces remarques judicieuses sur le choix à faire entre le REER et le CELI, le chroniqueur économique philosophait sur la mesure controversée de fermer les épiceries le dimanche en temps de COVID.

« On a une vision très romantique de l’époque où la fin de semaine était un havre de paix, où on allait à la messe en famille et visiter la parenté en après-midi », imageait-il au micro de Paul Arcand.

« Le monde a changé. Le client, lui-même, a changé. Le client est rendu capricieux, pas fidèle, il n'a pas la même vie qu'avant. Son dimanche, des fois pour lui, c'est son samedi ou son mardi parce que la vie n’est plus du lundi au vendredi. »

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Québec maintenant
En ondes jusqu’à 18:30
En direct
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.