• Accueil
  • « Si tu n’as pas de job aujourd’hui, c’est parce que t’en veux pas »
Le «grincheux» de l'économie québécoise?

« Si tu n’as pas de job aujourd’hui, c’est parce que t’en veux pas »

« Si tu n’as pas de job aujourd’hui, c’est parce que t’en veux pas »
Pierre-Yves McSween
98.5

Un relevé de l'Institut de la statistique du Québec compare les situations des employés des secteurs privé et public.

« Le privé ou le public? Comparer des emplois, c’est très complexe », reconnaissait Pierre-Yves McSween en relevant les facteurs comparatifs au micro de Paul Arcand. 

« Tu peux être fonctionnaire fédéral à Vancouver, Toronto, Ottawa ou... Shawinigan. Ce n’est pas la même réalité géographique et le milieu socio-économique n'est pas le même », imageait-il.

Le chroniqueur économique revenait également sur le 475$ offert par le gouvernement par semaine pour une formation spécifique.

« Ce sont des gens qui ont perdu leur emploi qu'on veut reformer. On est dans le plein emploi. Si tu ne travailles pas, sincèrement, si tu n’as pas de job aujourd’hui, c’est parce que t’en veux pas. On va aller payer du monde qui n'en voulait pas. Est-ce que tu penses qu'on a des garanties qu'ils vont finir leur programme, qu'ils vont travailler dans le domaine? » 

Quart de nuit
En direct de 00:00 à 03:00
0
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.