• Accueil
  • Nouvelle étude en fiscalité et en finances publiques | «Le Québec encourage sa population à avoir des enfants»

Nouvelle étude en fiscalité et en finances publiques | «Le Québec encourage sa population à avoir des enfants»

Nouvelle étude en fiscalité et en finances publiques | «Le Québec encourage sa population à avoir des enfants»Photo: Linda Raymond/Moment/GettyImages

Le Québec est l’une des provinces où le fardeau fiscal est le plus lourd au Canada. Rien de nouveau, selon Pierre-Yves McSween. Or, les taxes et l’impôt plus élevés permettent évidemment de financer des services qui sont enviés par les autres Canadiens, dont les services de garde abordables et un généreux congé parental.  

La Chaire de recherche en fiscalité et en finances publiques de l’Université de Sherbrooke a analysé le fardeau fiscal des Québécois grâce à une étude intitulée Comment se compare le fardeau fiscal des Québécois dans une perspective canadienne?

On y découvre notamment que le Québec est plus généreux que toutes les autres provinces envers ses citoyens en matière de crédits d’impôt remboursables et d’allocations familiales.

Le Québec : une province où les « sans enfants » payent le prix | Négocier ses frais de télécommunication : n’acceptez rien de gratuit

7:15

«On paye plus d’impôt, mais on a plus de services. Le Québec est aussi une province qui encourage sa population à avoir des enfants. C’est un choix politique de donner de l’argent aux parents et aux enfants. Plusieurs politiques québécoises favorisent la famille. […] Si tu es en couple et qu’en plus tu fais un gros salaire, tu payes beaucoup et tu reçois peu.»

Classiques 80-90
En direct de 14:00 à 18:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.