• Accueil
  • Retour de Téo Taxi | «C’est une bonne nouvelle; on essaye une autre fois»

Retour de Téo Taxi | «C’est une bonne nouvelle; on essaye une autre fois»

Retour de Téo Taxi | «C’est une bonne nouvelle; on essaye une autre fois»Photo: La Presse canadienne
Encore une subvention à l’industrie automobile? | Téo Taxi : le risque d’affaires est transférés aux chauffeurs. Intéressant, on essaye une autre fois!

6:31

Téo Taxi reprend du service. Quelque 55 véhicules électriques circuleront sur les routes de Montréal et Gatineau.

Les activités de l’entreprise avaient cessé en janvier 2019.

«Le problème de Téo Taxi, au début, c’était que les chauffeurs salariés disposaient d’un revenu garanti. Il pouvait alors tricher… Maintenant, on ne fera plus ça. Les chauffeurs vont acheter ou louer le véhicule à Téo Taxi. Ils seront des travailleurs autonomes. Ils seront donc encouragés à faire des courses de taxi, contrairement. Le modèle d’affaires, pour l’instant, est semblable à celui des taxis conventionnels. Contrairement à Uber, les tarifs ne vont pas varier selon l’offre et la demande. Cela dit, le modèle pourrait changer à l’avenir. Téo va donc respecter les tarifs du taxi… C’est intéressant. C’est une bonne nouvelle. On essaye une autre fois.» 

L’homme d’affaires Pierre Karl Péladeau a acquis Taxelco, la société mère de Téo Taxi.

Les véhicules Kia Soul, utilisés par la compagnie, pourraient également être visibles dans d’autres villes. Tout dépendra de la demande des utilisateurs, qui pourront commander un véhicule par l’entremise d’une application, par téléphone ou encore tout simplement dans la rue.

M. Péladeau a souligné que la compagnie entendait d’électrifier le parc automobile de Taxelco, également propriétaire de Taxi Diamond et Taxi Hochelaga.

En direct de 03:00 à 04:30
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.