• Accueil
  • Dénénagements | «On a entre 300 et 400 ménages en recherche d'un logement»

Dénénagements | «On a entre 300 et 400 ménages en recherche d'un logement»

Dénénagements | «On a entre 300 et 400 ménages en recherche d'un logement»Getty Images
La flambée du prix des loyers inquiète les comités logement

8:45

Des centaines de familles du Québec n’ont toujours pas de nouveau bail en vue du 1er juillet, date annuelle des déménagements au Québec.

En conversation avec Jean-Luc Mongrain, Véronique Laflamme, du Front d’action populaire en réaménagement, urbain explique les tenants et aboutissants de cette situation grave qui est amplifiée par la pandémie.

« À quelques jours du 1er juillet, on a actuellement entre 300 et 400 ménages locataires à travers la province qui sont toujours à la recherche d’un logement. C’est assez inquiétant. Cela fait des années que l’on n’a pas vu de tels chiffres, mais il faut dire que les taux d’inoccupation sont les plus bas en 15 ans.

À Montréal, le taux est de 1,5. Même chose à Gatineau. Pour l’ensemble du Québec, il est de 1,7.

« On est à «zéro pour cent» dans certaines municipalités, comme à Saint-Hyacinthe (0,4), mais aussi dans le secteur des logements familiaux dans la plupart des quartiers centraux de Montréal, de Longueuil et de Laval. Pour les logements familiaux, de trois chambres à coucher et plus, le taux zéro pour cent. »

Et il y a, bien sûr, le coût du logement, toujours à la hausse.

En direct de 12:30 à 15:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.