• Accueil
  • Coronavirus | Le consommateur va payer plus cher son panier d'épicerie

Coronavirus | Le consommateur va payer plus cher son panier d'épicerie

Coronavirus | Le consommateur va payer plus cher son panier d'épicerie

En raison de la pandémie de la COVID-19, la facture du panier d’épicerie va augmenter de 4 à 7% au cours des prochains mois.

Pourquoi? Franck Hénot, propriétaire de l'épicerie Intermarché Boyer, à Montréal, l’a expliqué à Bernard Drainville. 

Bien qu’il ait connu des augmentations de 30 à 40% de son chiffre d’affaire lors des deux premières semaines de confinement au Québec, la situation est revenue un peu plus à la normale depuis. Ses revenus sont en hausse de 4%. 

Mais où le bât blesse, c’est au niveau des dépenses qu’il a dû encourir depuis la pandémie. 

Il doit maintenant payer un gardien de sécurité à la porte d’entrée pour faire respecter la distanciation physique de deux mètres et limiter le nombre de clients dans le magasin (9000$ mensuellement)

L’ajout de plexiglass pour protéger les caissiers (1800$) et d’un évier (2500$), sans compter le coût des masques, désinfectant pour les mains, paniers et caisses. 

Ses frais d'assainissement (pour désinfecter son magasin) et ses frais de cartes de crédit ont également explosé. 

«Dans les mois à venir, moi j’estime que ça va être entre 4 et 7% (d’augmentation pour le coût du panier d’épicerie). Et ça va s’étaler pour l’année qui vient»

Un propriétaire d'épicerie nous explique pourquoi il devra augmenter le coût des aliments

10:10

Musique
En direct de 18:00 à 00:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.